Ce Vademecum, paru en décembre 2020 est composé d’un glossaire définissant des termes comme notamment la notion de publicité fonctionnelle ou encore ce que l‘on entend par information professionnelle. Par ailleurs, il est composé de cinq parties traitant respectivement du Site interne du Cabinet, des blogs et réseaux sociaux, du référencement et annuaire commerciaux, de la sollicitation personnalisée et enfin de l’intermédiation qui consiste pour un avocat à utiliser le site d’un tiers pour développer sa clientèle.

Deux cas de figure peuvent se présenter : soit vous êtes le successeur ou bien l’avocat succédé. Dans les deux cas, des précautions sont à prendre, afin de respecter nos principes essentiels, notamment de confraternité et de délicatesse :

Je succède à un confrère, comment procéder ?

Conformément à l’article 19 du Décret du 12 juillet 2005 et à l’article 9.1 du Règlement Intérieur National, l’avocat qui succède à un confrère doit, avant toute diligence dans le dossier, prévenir par écrit l’ancien conseil de son client et lui demander si des sommes lui restent dues. Dans ce cas, il devra s’efforcer d’en obtenir le règlement par son client (Avis 184.293675, 4 juillet 2017).

Le code de déontologie

Le Règlement Intérieur du Barreau de Paris (RIBP) comprend, d’une part, le Règlement intérieur National (issu des décisions normatives du Conseil National des Barreaux), d’autre part, des dispositions propres au Barreau de Paris qui, tantôt complètent ou précisent des dispositions du RIN, tantôt développent des questions déontologiques ignorées par le RIN.

Lire la suite ...

Avertissements

Le code annoté de déontologie en ligne rassemble les dispositions du Règlement Intérieur National (RIN) et les dispositions propres au Barreau de Paris (identifiables en ce qu’elles sont précédées de la lettre « P ») ainsi que les annexes. L’ensemble de ce corpus, formant le Règlement Intérieur du Barreau de Paris (RIBP).

Lire la suite ...