Accueil > Editorial

Déontologie numérique

Christiane FÉRAL‐SCHUHL

À chaque automne, il nous faut cueillir les fruits mûrs de nos règles déontologiques.

La récolte 2017 est belle !

Nos règles déontologiques constituent un socle, un lien avec les justiciables, les institutions. Elles sont garantes de notre pérennité, de notre compétitivité.

Il nous revient à l’esprit cette phrase d’Albert Einstein « Il est hélas devenu aujourd’hui évident que notre technologie a dépassé notre humanité ».

Eh bien, nous résistons et refusons de nous incliner.

Certes, nous sommes créatifs, innovants. Nous cheminons aux côtés de l’Histoire. Il n’en demeure pas moins que nous faisons cohabiter vision du futur et tradition.

Si nos règles déontologiques doivent s’adapter, nous demeurons persuadés qu’elles nous autorisent à évoquer notre avenir tout en revenant continuellement aux sources, celles qui nous fondent.

Nous incarnons ces femmes et ces hommes qui portent les valeurs du droit. Des valeurs essentielles de liberté, d’indépendance, de démocratie. Des valeurs essentielles qu’il convient de préserver, d’entretenir à l’heure où la solidarité, l’écoute de l’autre se révèlent moins aisées dans un climat malheureusement propice à l’enfermement.

Ne perdons jamais de vue que l’avocat est un entrepreneur éthique. Ne perdons jamais de vue que nous sommes à la croisée des chemins, vigilants et responsables.

Alors, gorgeons-nous de la récolte délicieuse d’une déontologie toujours renouvelée, précisée et clarifiée au service de tous !

 

Frédéric Sicard

Bâtonnier de l’Ordre des avocats de Paris

 

Dominique Attias

Vice-Bâtonnière de l’Ordre des avocats de Paris